Aller au contenu

Transformation numérique

digital transformation blog header
Qu’est-ce que la « transformation numérique » dont tout le monde parle ?

Eh bien, une des façons les plus simples de l’expliquer, c’est que la transformation numérique est un terme fourre-tout, qui englobe une vaste gamme de processus d’affaires. La transformation numérique est différente pour chaque entreprise et au sein de chaque secteur économique. Mais au bout du compte, on parle de l’intégration de la technologie numérique dans chaque aspect et processus d’une entreprise, qui change fondamentalement comment l’entreprise fonctionne et livre de la valeur à sa clientèle.

.
Transformation numérique — Industrie 4.0 et IIoT (Internet industriel des objets)

Fabrication

Défis :
1. Incertitudes liées à l’économie, la géopolitique, la chaîne d’approvisionnement et la chaîne de consommation : besoin d’efficacité.
2. Facteur client : de la vitesse à de meilleurs produits et services et une meilleure expérience client.
3. Concurrence et impact de rupture des fabricants qui ont réalisé leur transformation numérique.

Occasions : D’ici 2020, les fabricants vont tirer jusqu’à 20 % plus de revenus secondaires en se servant de mesures de la qualité des produits et services pour améliorer les expériences de la clientèle. L’adoption de l’IIoT (Internet industriel des objets) ou l’industrie 4.0 — analytique avancée, jumeaux numériques, robots industriels et collaboratifs, alias « cobots » — signifie que les fabricants peuvent obtenir de nouveaux revenus de produits et services d’information tandis que l’intelligence intégrée mène à des taux de profitabilité toujours plus élevés...

Commerce de détail

Défis :
1. Attentes, comportements et préférences des clients en évolution rapide et constante.
2. Présence de géants du commerce électronique en rupture avec le commerce au détail traditionnel.
3. Importance des préférences de la clientèle pour le commerce électronique et mobile.

Occasions : Personnaliser les expériences avec l’Internet des objets, la réalité augmentée et la signalisation numérique à l’aide de marketing guidé par les données, gestion de la chaîne d’approvisionnement et personnel autonomisé. De l’optimisation des données et de l’information à l’avant-plan, où les attentes des clients nécessitent des transformations et des améliorations pour créer une expérience client fluide et sans distinction entre les canaux, en passant par la numérisation de la chaîne d’approvisionnement, la livraison et les processus de services administratifs, le visage du commerce au détail est en cours de révolution, ce qui crée des occasions énormes pour les innovateurs.
.

Secteur public et gouvernemental

Défis :
1. Demandes des citoyens en évolution, et exigences croissantes pour des services utilisant moins de papier, offrant un meilleur accès mobile et plus de rapidité pour les résultats et l’accès.
2. Fournir un sentiment de confiance alors que les citoyens exigent des identités numériques et de la transparence.
3. Tenter de minimiser les coûts croissants des programmes et des administrations gouvernementales.
4. Démographie en évolution rapide avec le vieillissement de la population et le remplacement des baby-boomers par les millénaires comme moteurs de l’économie.

Occasions : Des économies de masse sont possibles avec des identités véritablement numériques, la prestation de service basée sur les données, l’intégration de secteurs gouvernementaux préalablement indépendants, tout en fournissant des services plus rapides et personnalisés aux citoyens.
.

Services publics

Défis :
1. Réduire les coûts tout en offrant aux consommateurs un plus grand contrôle de la consommation.
2. Pressions écologiques et réglementaires jumelées aux attentes croissantes des consommateurs.
3. Concurrence accrue.

Occasions : Les appareils compatibles avec l’Internet des objets, jumelés au traitement et à l’analyse des données massives, permettent d’améliorer l’efficacité, de diminuer les pertes et d’offrir aux consommateurs un contrôle considérablement accru. Cela diminue les coûts à la fois pour les services publics et les consommateurs. Ces technologies facilitent des matrices et des solutions locales au lieu des solutions régionales préexistantes, ce qui permet aux services publics de réduire leur empreinte écologique.
.

Assurance

Défis :
1. Évolution des attentes et comportements des consommateurs.
2. Nouvelles technologies et organisations de rupture pour lesquelles il existe peu de données historiques.
3. Environnement réglementaire en évolution rapide.
4. Baisse de la loyauté des consommateurs, augmentation des interactions entre les assureurs et les clients par différents moyens de communication, mauvaise réputation de l’industrie.

Occasions : La collaboration et l’intégration avec des firmes ou des divisions de technologie de l’assurance peuvent contribuer à améliorer l’efficacité, fournir des polices ultra-personnalisées et intégrer des données d’appareils connectés à l’Internet des objets, à la télématique et à l’analyse prédictive des risques, pour augmenter la satisfaction et la loyauté de la clientèle tout en profitant d’une souplesse et d’une réactivité accrues pour l’évolution de la réglementation et des comportements des clients.
.

Santé

Défis :
1. Vieillissement de la population.
2. Augmentation des coûts.
3. Augmentation de l’incidence des maladies chroniques.

Occasions : Peu d’industries seront aussi visiblement métamorphosées par la transformation numérique que les soins de santé, et aucune n’aura une incidence aussi profonde sur autant de personnes. La télémédecine, l’Internet des objets, les jumeaux numériques, les appareils à porter, l’IA, la réalité virtuelle et augmentée, et même l’intégration de la technologie des chaînes de blocs : tous ces éléments vont contribuer à une industrie de la santé grandement améliorée, personnalisée et efficace, capable de diminuer les coûts par utilisateur, tout en offrant des résultats considérablement meilleurs, des analyses prédictives améliorées, des soins préventifs et la surveillance de patients dans les établissements de soins comme au dehors, pour des plans de traitement améliorés, exigeant moins de surveillance humaine.
.

Secteur bancaire

Défis :
1. Prolifération des canaux.
2. Augmentation de la concurrence et de la rupture.
3. Augmentation des attentes des consommateurs et changements de leurs comportements.
4. Présence de systèmes anciens et manuels.

Occasions : La numérisation et la mise à niveau des systèmes anciens, sans oublier l’automatisation, sont la clé pour intégrer les aspects frontaux et dorsaux de l’entreprise, pour que les processus en vase clos deviennent intégrés. Cela diminuera le besoin pour des tâches manuelles qui exigent du temps, coûtent cher et créent un risque d’erreurs, et fournira à la fois de nouvelles avenues pour la collecte de données et l’optimisation interfonctionnelle. L’acheminement et l’optimisation des canaux, jumelés à la collaboration avec le secteur de la technologie financière, permettront d’améliorer la satisfaction de la clientèle, d’accéder à des empilements technologiques modernisés et de donner aux banques le temps de tirer profit de leur savoir-faire réglementaire pour évincer leurs concurrents lorsque possible et acquérir les autres au besoin.
.

Chaîne d’approvisionnement : Logistique et transport

Défis :
1. Interconnexions complexes avec une multitude de partenaires, de processus et de flux d’information, à l’échelle internationale.
2. Pressions liées à la rapidité et au synchronisme tandis qu’augmentent les attentes de la clientèle.

Occasions : L’utilisation des technologies de la RFID, de l’Internet des objets, des chaînes de blocs et de l’infonuagique, jumelée à l’achèvement de la numérisation de tous les documents et processus, donne aux gestionnaires de la logistique et de l’approvisionnement la capacité de surveiller, d’optimiser, de sécuriser et de prédire avec plus de précision les goulots d’étranglement et les problèmes potentiels d’approvisionnement et de livraison, tout en augmentant les marges de profit grâce à l’automatisation et à d’autres technologies numériques.
.

Améliorer la productivité, l’efficacité et la créativité

L’Internet est au cœur de l’industrie 4.0 ; son importance pour propulser la productivité, l’efficacité, la créativité et l’innovation est cruciale, ce qui pousse toujours vers le haut les exigences en matière de connectivité Internet. À cause de cela, la plupart des entreprises concurrentielles en sont venues à la conclusion que seules la fibre optique ou la connectivité sans fil par micro-ondes peuvent fournir la vitesse et la fiabilité dont les entreprises modernes ont besoin pour relier les nombreux endroits où elles brassent des affaires. Avec les années, les coûts associés à l’Internet par fibre optique ont beaucoup diminué. Avec eux a fondu la résistance économique à la mise à niveau dans les entreprises de toutes les tailles, à tel point qu’aujourd’hui, la norme, même pour les petites entreprises, tend vers une connexion par fibre optique de 1 Gb/s.

Les avantages sont clairs : une sécurité considérablement améliorée, le téléchargement, le téléversement et l’accès à Internet et à l’infonuagique bien plus rapides, ainsi qu’une augmentation générale de la productivité et de l’efficacité pour les processus commerciaux. Comme les tarifs sont maintenant concurrentiels avec les offres par câble et DSL, le choix à faire est bien plus clair, même pour les entreprises conservatrices, puisqu’elles veulent faciliter leur croissance et améliorer leur sécurité et leur compétitivité.

Et alors, c’est quoi la transformation numérique?

Nous l’avons vu, la transformation numérique est un sujet bien plus vaste que la rapidité avec laquelle vous pouvez accéder à l’Internet ou à vos biens et ressources numériques. La transformation numérique est un changement de culture au sein des organisations et des collectivités d’affaires, qui encourage les individus à constamment remettre en question le statu quo et à minimiser le stigmate de l’échec, encourageant par le fait même les entreprises à faire régulièrement l’expérience de concepts novateurs qui facilitent l’innovation. Cette transformation implique aussi la mise à niveau des anciens systèmes, la numérisation de dossiers analogiques, l’automatisation de processus et la création d’une infrastructure numérique robuste, évolutive et efficace.

L’important, dans ce processus, implique souvent de se procurer un environnement de qualité pour héberger des serveurs privés, ce qui garantit une épine dorsale robuste sur laquelle construire les bases de votre infrastructure de TI et intégrer les systèmes et logiciels disparates en une infonuagique privée et cohésive qui vous offre un accès international, une sécurité accrue et des capacités archivistiques. Vous pourrez également opter pour des ressources améliorées de traitement et de stockage, de plateformes d’Internet des objets et de collecte de données. La transformation numérique, c’est adopter les avantages que les systèmes informatiques intégrés peuvent offrir à vos employés et clients, et intégrer la technologie et les données à votre culture d’entreprise pour promouvoir l’innovation et le rendement à travers l’ensemble des processus et indicateurs clés de performance.

Le consensus :
Même sans l’intégration des technologies de fine pointe dont les acronymes inondent les blogues de technologie (AI, RA, RV…), les avantages nets que représente la transformation numérique dans une vaste gamme d’industrie sont évidents. L’intégration à grande échelle de la technologie de l’Internet des objets et des données massives permettra aux industries de passer à l’industrie 4.0 et d’en profiter. Avec elle viendront la personnalisation, la transparence, un contrôle accru pour les consommateurs, la réduction des frais d’exploitation et la simplification de la prestation de service aux clients et aux citoyens de partout au monde. Tout cela exige des services de transmission de données hautement fiables, à grande vitesse, à travers tous les emplacements où une entreprise ou organisation est active.

Openface est à la fine pointe de l’industrie. Nous aidons nos clients à naviguer à travers la nature complexe de la connectivité afin de pouvoir offrir les solutions les plus efficaces qui soient, personnalisées selon les besoins précis de chacun de nos clients. Que vous souhaitiez créer et entretenir un nuage privé, intégrer la téléphonie numérique pour simplifier vos canaux de communication, mettre à niveau d’anciens systèmes ou créer une connexion à des services externes, nous avons l’expertise et l’expérience requises pour vous guider, ainsi que les outils nécessaires pour vous fournir des solutions clé en main. La transformation numérique repose sur l’utilisation de la technologie, bien sûr, mais en fin de compte, elle procure plus d’autonomie à vos employés et clients, permet une optimisation constante, une amélioration holistique et un accent renouvelé sur les besoins des gens qui vont bien au-delà du contexte numérique. Qui de mieux pour vous aider à atteindre ces objectifs que l’entreprise qui se targue d’être « le visage humain de la technologie » ? Openface est à votre service.

Communiquez avec nous dès aujourd’hui pour découvrir comment nous pouvons vous aider à atteindre vos objectifs en matière de transformation numérique.

Les commentaires sont fermés.

Haut de page