Aller au contenu

Une entrevue avec Gindo Galeana

 

Dans le cadre de son engagement à soutenir la scène artistique multiculturelle de la ville, Openface est fier de parrainer Mexique en Couleurs, un spectacle multidisciplinaire, réunissant plus de 70 artistes qui mettent en valeur les traditions riches et diversifiées du Mexique. Nous avons parlé à Gindo Galeana, le directeur artistique de ce magnifique spectacle qui est également comptable à Openface. Dans cette entrevue, il nous parle de l’importance de cet événement et de la manière dont il reflète le multiculturalisme de notre belle ville de Montréal.

Openface: D’où venez-vous au Mexique et quand êtes-vous venu à Montréal?

Gindo Galeana: Je suis né à Acapulco. C’est un port dans le sud du Mexique et je suis arrivé au Canada en 2008. J’étais déjà venu ici rendre visite à des amis et j’aimais la ville, alors je me suis dit: « Pourquoi je n’essaie pas d’émigrer au Canada? »

Openface: Qu’est-ce qui vous a attiré dans Montréal?

Gindo Galeana: À quel point la ville était organisée, car je suis une personne très organisée! J’ai donc adoré la façon dont la ville est organisée et que tout y est propre et vert. Et, comme vous le savez, le Canada offre de bonnes opportunités économiques.

Openface: Quel a été votre cheminement pour en arriver à être impliqué dans l’organisation du spectacle?

Gindo Galeana: Je danse depuis l’âge de 7 ans et j’ai commencé à danser professionnellement quand j’avais 17 ans. Après mes études universitaires en administration d’affaires, je me suis installé à Mexico (la capitale) où j’ai fait de nombreuses auditions, ce qui m’a permis de me joindre à une troupe de danse mexicaine connue. J’y suis resté onze ans et j’ai voyagé dans le monde entier avec eux. Après 3 ou 4 ans, ils m’ont demandé si je voulais devenir le coordonnateur artistique, j’ai accepté et j’ai rempli ce rôle pendant plusieurs années. Cependant, à l’âge de 34 ans, j’ai commencé à penser à mon avenir et j’ai commencé à travailler en comptabilité pour une entreprise allemande au Mexique. Plus tard, je me suis installé au Canada. Au tout début de ma vie ici, je n’ai vraiment rien fait par rapport à la danse et à la culture ce qui m’a beaucoup manqué. J’ai heureusement découvert qu’il existait une organisation du nom de Los Pequeños de Nadxieli qui faisait la promotion de la culture mexicaine localement, j’ai eu la chance de collaborer avec eux pendant cinq ans. Suite à cela, j’ai décidé de créer ma propre organisation et c’est comme ça que fut créé l’Agora de la culture mexicaine à Montréal, que je dirige. Cette année, nous sommes fiers de célébrer notre cinquième anniversaire.

Openface: Parlez-nous de votre spectacle, très attendu, qui se donnera le 8 juin 2019 à la Place des Arts:

Gindo Galeana: C’est un événement multidisciplinaire incorporant la danse, la musique et le chant. C’est un spectacle de deux heures qui présente un éventail de traditions importantes célébrées annuellement au Mexique. Par exemple, nous présentons artistiquement des scènes de mariages mexicains, qui sont différents d’une région à l’autre. Le spectacle met en valeur aussi plusieurs célébrations religieuses que nous avons dans différentes parties du Mexique.

Openface: Comment essayez-vous de représenter toute la diversité du pays?

Gindo Galeana: Nous avons sélectionné les célébrations et les traditions les plus importantes, ou du moins, celles que nous considérons comme pouvant être les plus intéressantes à voir sur scène.

Openface: Est-ce que vivre dans une ville multiculturelle comme Montréal inspire votre créativité et ce spectacle?

Gindo Galeana: Nous montons ce spectacle depuis plusieurs années et cette année est un grand événement car c’est notre cinquième anniversaire. Chaque année, nous invitons un pays différent à présenter également sa culture et à travailler avec nous pour voir de quelle manière nous sommes connectés. Donc, cette année, nous avons invité l’Espagne et un groupe de danse du Québec. Les deux groupes vont présenter leurs danses et le public pourra apprécier comment nous sommes connectés aux racines de ces cultures. Par exemple, dans le cas de l’Espagne, le Mexique a été conquis par les Espagnols: nous avons donc beaucoup d’influence espagnole dans notre musique et nos danses. En finale, je vous dirais que voir des cultures variées se côtoyer harmonieusement à Montréal m’inspire artistiquement.

Openface: Travailler dans une entreprise multiculturelle telle que Openface vous permet donc de stimuler votre créativité et votre imagination?

Gindo Galeana: Oui, Openface, est en quelque sorte, un miroir de la diversité ethnique et culturelle de Montréal. Notre entreprise regroupe des personnes en provenance de différents pays. C’est une entreprise technologique qui facilite la connexion. Même si ce n’est pas une entreprise artistique, notre entreprise tisse des liens entre les gens, ceci est vraiment positif. D’une certaine façon, ça se rapproche de ce que je fais dans le domaine artistique. Lorsque je dine avec mes collègues de Openface, nous parlons de nos traditions respectives, plusieurs d’entre eux savent ce que je fais sur la scène culturelle et sont curieux de connaître les traditions mexicaines. Moi aussi, j’ai souvent des questions sur les traditions de leurs pays, même si je suis impliqué dans le domaine des arts et le multiculturalisme depuis longtemps, il y a tellement de choses que je ne connais pas sur d’autres régions du monde. C’est très enrichissant d’apprendre directement des gens de ces pays. C’est vraiment agréable de pouvoir s’enrichir et partager nos expériences ici-même au travail.

Openface: Quelles facettes du Mexique et de la culture mexicaine aimeriez-vous que les gens connaissent plus ?

Gindo Galeana: Je sais que le Mexique est bien connu en tant que destination touristique et comme un pays où nous avons de belles plages et de beaux endroits à visiter, et où il fait évidemment très chaud, mais je pense que peu de gens connaissent la richesse incroyable de notre culture; à quel point nous sommes diversifiées en termes de groupes ethniques. Plus de 50 groupes ethniques vivent au Mexique, et essaient d’y préserver leurs traditions. Il y a beaucoup de gens qui font des choses vraiment positives au Mexique. À travers notre spectacle, nous souhaitons mettre en valeur la diversité de notre culture et de notre musique, qui ne se résume pas seulement aux groupes de mariachi. Nous avons de différentes musiques et coutumes dans de différentes régions, et elles sont toutes très colorées, c’est pourquoi nous utilisons ce nom, Mexique en couleurs. L’idée du spectacle vient de là, c’est comme si vous alliez voir un film éclatant de couleurs ou défilent en crescendo des esquisses visuelles en mouvement des traditions et de la culture mexicaine.

Mexique en couleurs prendra place le samedi 8 juin 2019 au Théâtre Jean-Duceppe. Pour plus d’information et pour acheter vos billets: https://placedesarts.com/en/event/mexique-en-couleurs.

Entrevue et photos par Megapress.ca

Les commentaires sont fermés.

Haut de page